Clafoutis ou SchbidzKueche





Où trouver des bredele et pâtisseries Alsaciennes ?
Appelez le :
118 007 et dites « Alsace »
Renseignement téléphonique ouvert de 6H à 22H 7j/7
Service 2.50€ + 2.50€/min + prix appel


Une recette de clafoutis aux cerises (noires de préférence) simple mais gourmande, idéale en été.

Pendant le temps des cerises il est toujours agréable de déguster une bonne tarte de ce fruit de saison ou un clafoutis…

Il existe à ce sujet deux écoles : Avec ou Sans noyaux ? 😉

En Alsace nous les appelons des « SchbidzKueche« …

Savez-vous pourquoi ? (réponse en bas de page)

INGRÉDIENTS :

Pour le moule :

  • 30 gr de beurre ramolli
  • 50 gr de cassonade vanillée

Pour le clafoutis :

  • 4 œufs
  • 110 gr de farine
  • 90 gr de sucre semoule
  • 15 cl de lait
  • 50 cl de crème
  • 1,5 cuillère à café de rhum
  • 1,5 cuillère à café de beurre fondu
  • 1 pincée de sel
  • 500 gr de cerises noires

PRÉPARATION :

  1. Chemiser un moule d’environ 25 cm de diamètre ou dans des petits ramequins
  2. chemiser = enduire le moule de beurre fondu et recouvrir de sucre, ici de la cassonade vanillée
  3. Disposer les cerises uniformément.
  4. Dans un « cul de poule » casser les œufs et les blanchir avec le sucre semoule.
  5. Ajouter le sel.
  6. Ajouter la farine puis le lait et enfin la crème, ne jamais cesser de remuer. Pour finir verser le rhum et le beurre fondu.
  7. Obtenir un mélange lisse et sans grumeaux. Vous pouvez également mélanger le tout dans un mixer ou blender.
  8. Verser le mélange à clafoutis sur les cerises.
  9. Enfourner à 200 °C (Thermostat 7/8) pendant 30 à 40 min. Vérifier la cuisson au moyen d’un couteau, la pointe doit ressortir sèche.
  10. Saupoudrer de sucre glace une fois le clafoutis tiède et servir avec un sorbet griotte et un coulis de fruits rouges.

Recette de l’Hôtel-Restaurant Les Alisiers
68650 LAPOUTROIE

Réponse : Évidemment il faut garder les cerises entières avec les noyaux cela rehausse le goût et évite surtout de « tirer » trop de jus.

SchbidzKueche signifie littéralement « Gâteau à cracher », je sais, dit comme cela ce n’est pas très élégant mais c’est très imagé comme toujours dans le dialecte Alsacien… Cela illustre le fait qu’il faille se débarrasser des noyaux après chaque bouchée. 😉

qrcode-bredele-alsacien-pt

tristique Praesent quis Aliquam tempus neque. elit. felis quis, sit ut risus